• Français
  • English
  • Nederlands

Kung Fu Bruxelles

Shaolin Gao Can Mun Nam Pai Chuan

Shi Gao Can

Shi Gaocan

Le vénérable Shi Gao Can, ou Sek Koh Sam, est le moine chinois qui a introduit l'enseignement traditionnel Shaolin en Asie du sud-est.

Shi Gao Can est né le 8 Décembre 1886 à Hailou, dans la province du Fujian, en Chine. En 1899,  à l'âge de 13 ans, il quitte ses parents pour rejoindre Cao Biao, un expert en arts martiaux qui gagnait sa vie en protégeant des transports de marchandises.

En 1903, à l’âge de 18 ans, il devient disciple du moine Hui Jing (Hung Leong) et étudie, en plus du Kung Fu, les écritures bouddhistes. Shi Gao Can continue à s’entraîner sur jusqu’en 1919 et fait le serment de ne pas révéler son art au monde extérieur.

Temple Shaolin

Il parcourt alors la Thaïlande, la Birmanie, la Malaisie, Singapour et l'Indonésie, soignant les malades et propageant le Bouddhisme. Il passe 21 ans en Indonésie et devient l'abbé du temple Zhen Yuan Gong à Medan.

En 1949, à l’âge de 63 ans, il commence à enseigner le Kung Fu Shaolin à Singapour après avoir obtenu la permission d’enseigner les techniques qui lui avaient été transmises. Shi Gao Can accepte 18 disciples véritables, dont Daisigung Quek Heng Choon. Shi Gao Can enseignait les Arts Martiaux dans la tradition Shaolin du Sud. Le style de Kung Fu dont il est le dépositaire est communément désigné par les termes Hood Khar Pai, Fat Gar, Lohan ou encore Nan Pai.

Il avait pour habitude d'enseigner des techniques différentes à chaque étudiant, ce qui a eu pour résultat l’existence de différences notables entre les enseignements des écoles créées par ses disciples.

Shi GaocanShi GaocanShi Gaocan

Nouvelles

S'abonner à Kung Fu Brussels (News)

Retrouvez nous sur...

Find Kung Fu Bruxelles on YouTubeFind Kung Fu Bruxelles on Facebook